Catégories
Recette

Pain au levain, figues, noix de pécan, noisettes

Un pain au levain riche avec des figues séchées, des noix de pécan. Idéal pour le petit déjeuner ou en apéro avec de la terrine

C’est une recette que je faisais beaucoup à la montagne quand j’utilisais (plus simplement) de la levure. L’idée est de réaliser un pain de campagne enrichi de figues (ou d’autres fruits séchées) et d’oléagineux.

Je n’ai jamais partagé de recette de pain au levain, car je suis la plupart du temps des recettes trouvées ailleurs, et que je ne maîtrise pas à tous les coups. Parfois c’est beau. Parfois c’est moche (mais c’est souvent bon).

Pour ce coup, j’ai rajouté un peu de miel et de lait. On peut faire sans. A la place des noisettes, on peut tenter des amandes, ou même de la noix de pécan moulue.

Les temps de levées sont indicatifs, dépendent du levain, de la température, etc. La cuisson en cocotte peut-être remplacée par une cuisson standard, mais la cocotte a l’avantage de retenir l’humidité.

Pain au levain, figues, noix de pécan, noisettes

Pain paysan au levain, figues, noix de pécan, noisettes en cocottes.
Temps de préparation30 min
Temps de cuisson50 min
Levée5 h
Type de plat: Boulangerie
Cuisine: Alpes
Keyword: levain, pain
Auteur: mirou

Equipment

  • Cocotte en fonte

Ingrédients

  • 450 g farine paysanne bio (froment, épeautre, seigle)
  • 300 ml eau tiédie, non chlorée
  • 1 cc Miel ou 2….
  • 1 cc pâte de cajou ou remplacer une partie de l’eau par du lait végétal
  • 150 g levain rafraîchi
  • 9 g sel de mer ou sel de guérande
  • 7 pièce figues séchées
  • 2 poignées noisettes moulues
  • 2 poignées noix de pécan

Instructions

  • Mixer le miel, la pâte de cajou à l’eau pour obtenir une sorte de lait sucré
  • Mélanger une partie du liquide avec la farine et pétrir légèrement. Laisser reposer pendant la préparation des autres ingrédients.
  • Couper les figues séchées en tranches de 2mm d’épaisseur. Ecraser les noix à la main de manière assez grossière. Réserver.
  • Ajouter le levain, le reste de l’eau et pétrir à la main. Ajouter le sel. Pétrir jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse, se décolle du plan de travail et passe le « teste du voile » (c’est-à-dire qu’on peu l’étirer jusqu’à voir la lumière au travers avant qu’elle ne se déchire). Rajouter un petit peu d’eau si besoin, mais la pâte est assez ferme, c’est normal.
  • Ajouter les figues, les noix, et la poudre de noisette et pétrire jusqu’à ce que tout soit bien mélangé.
  • Laisser reposer à température ambiante pendant 4h, en faisant 2 rabats à 1h d’intervalle (Donc au bout d’une heure, puis une heure après). La pâte devrait avoir doublé de volume.
  • Renverser le paton sur le plan de travail et former une boule. Disposer en cocotte (placer un papier sulfurisé sur le fond), la clef vers le bas. Fermer la cocotte et laisser monter dans un endroit bien tempéré penadnt encore 45mn à 1h.
  • Saupoudrer légèrement de farine, grigner.
    Refermer la cocotte et la placée dans le four froid.
    Chauffer le four à 250°. Après 30mn, baisser à 220°. 15mn plus tard (donc après 45mn), vérifier la couleur de pain. Prolonger la cuisson si besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code