Catégories
Recette

Tableau de conversion des types de farines France – Suisse

Voici un petit résumé sous forme de tableau des correspondances entre les types de farines françaises, exprimées par un « T » suivi d’un nombre, et les dénominations helvétiques.

En résumé:

  • la typologie française est plus fine que la typologie suisse,
  • plus le « T » est élevé, plus la farine est complète
  • et ce n’est pas une science exacte.

Le tableau:

« T » FrançaisDénomination FrançaiseDénomination Suisse“T” Suisse
T45 & 55Farine blancheFarine Fleur / blancheT400 & 550
T65Farine blancheFarine mi-blancheT720
T80Farine biseFarine mi-blancheT720
T110Farine complète / semi-complèteFarine biseT1100
T150Farine intégrale / complèteFarine complèteT1900

Source, détails et plus d’explications

4 réponses sur « Tableau de conversion des types de farines France – Suisse »

Bonjour !
Les gros trous, c’est une recherche sans fin. Et je ne suis pas boulanger… A priori, une farine plus “fine”, type blanche ou fleur, mais de bonne qualité, histoire que les réseaux de gluten puissent se former et donner de la solidité. Aussi, les trous vont dépendre aussi du pétrissage, et de la levée. J’ai tenté récemment ce qu’ici et là d’aucun·e·s appellent le pain “naturel”: très peu de levain (1%!), et levée très longue (16h à température ambiante). Les résultats sont assez bluffants en terme d’aération (de gros trous), et de goût. Les trous dépendent aussi de la grigne, en témoigne cette vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=Sn0INYBr1fA

J’ai jamais réussi à avoir du pain “très aéré” avec des farines complètes ou intégrales, ceci-dit.

N’hésitez pas à me faire part de vos expériences…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code